une semaine type pour moi

Publié le par lana : une larme d'espoir

MON TRAVAIL JOURNALIER ET HEBDOMADAIRE

C'EST TRES FATIGUANT POUR MOI, MAIS JE SUIS MOTIVEE

UNE JOURNEE TYPE

Je me lève, je prend mes médicaments (il sont vraiment pas bon) mais maman me  dit que je suis obligée c'est pour mon bien apparemment.

Maman me fais déjeuner puis m'habille me donne des joujoux puis elle me met sur le sol pour que je m'amuse et pour que j'apprenne à me repérer dans l'espace, que je sente mes jambes et mes bras, que j'arrive à attrapper des jouets, que je fasse des roulés boulés et que je rampe.

maman me mets dans mon verticalisateur pendant au moins 25 minutes (et cela matin et soir) pour me mettre debout, redresser mes hanches, stimuler mon organes ( reins, intestins, coeur,etc...) ainsi j'ai la sensation d'être ordinaire, je suis debout.

Mamie m'a mis une grande feuille blanche et m'a appris à prende une pastelle pour dessiner....alors je dessiner et tout le monde me dit bravo!!!!!et je rigole.

Je déjeune un bon plat que maman ou mamie me fait puis je bois mon eau gelifié et un bon dessert

Un gros dodo....j'aime ma sieste.

Quand je me lève, on s'amuse, un bon goûter puis c'est reparti.

je vais me balader, je rentre, verticalisateur puis dîner mais il y a encore mes médicaments, un bon bain et un gros calin, je joue avec mon papi et ma soeur .

Avant dodo maman me raconte une histoire et mamie me chante de belles chansons....

UNE SEMAINE TYPE

LUNDI : KINE à domicile

MARDI : PSYCHOMOTRICITE au CAMP'S

MERCREDI : KINE et ensuite je FAIS DU CIRQUE avec ma soeur Lucciana à L'ECHAPPEE BELLE.

JEUDI : ORTHOPHONIE au CAMP'S

VENDREDI : KINE

2 fois PAR AN JE PARS A NICE ( Hôpital LENVAL) POUR RENCONTRER LE NEUROLOGUE ET AJUSTER MES MEDICAMENTS ET FAIRE UN BILAN COMPLET.

le week end c'est quartier libre

je sors en balade, je vais à la mer, je fais du manège avec ma soeur, je vais au parc, je joue avec papi, et je fais beaucoup de loisirs créatif avec mamie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article